J’ai appris à m’aimer, je sors enfin de ma chrysalide !

Après maintes péripéties, de nombreux faux espoirs, une vie chargée d’égarements et de doutes, j’ai fait le grand saut. J’ai choisi de m’engager personnellement dans les airs de ma vie au lieu de me maintenir accrochée à une branche, simplement ballottée aux grès du vent.

Je n’ai pas perdu mon temps pour autant enfermée dans ma chrysalide, j’ai affiné ma perception de moi-même et j’ai appris à m’aimer. C’est cet amour pour moi, ce qu’on appelle l’estime de soi qui me permet maintenant de m’envoler sans crainte en déployant mes ailes de papillon.

Si vous souhaitez vous aussi utiliser vos instants chrysalide pour apprendre à vous aimer, je vous livre ici ce que j’ai découvert pour aller vers l’estime de soi.

Soyez une personne qui a le contrôle de sa propre vie, c’est à dire, consciente, qui observe ses propres émotions, sa communication et son comportement en toute circonstance.

Soyez une personne pleine d’esprit, imprévisible, confiante, de statut élevé par la hauteur et l’ouverture de son état d’esprit, à l’aise quelque soit le lieu où vous vous trouvez, capable de discuter de tout ce dont vous avez envie de manière intéressante. Soyez directe et traitez aisément de choses importantes que vous souhaitez connaître. Soyez une personne à la fois sérieuse et charmeuse.

Soyez une personne indépendante qui a ses propres envies et ses propres rêves dans la vie, une personne capable de les réaliser seule. Ne dépendez de personne. Soyez libres et ceux qui vous entourent le seront également.

Ayez en vous la force tranquille de la féminité. C’est la force d’accepter et de recevoir ce que l’on vous offre tout en réussissant à vous détendre, à rester paisible et dans la sérénité. Acceptez l’attention et les élans que les autres vous portent sans pour autant chercher à rendre la pareille. Ne vous battez pas, ne cherchez pas à conquérir ni à convaincre.

Ayez aussi en vous la force brute du masculin pour donner à vos actions l’élan nécessaire pour réaliser, rendre concret vos souhaits les plus profonds, pour rendre possibles vos désirs d’existence.

Soyez une personne sélective. Prenez note des meilleurs atouts que les autres vous présentent. Regardez leurs efforts et les performances qu’ils réalisent pour accéder à leur satisfaction personnelle. Laissez toujours planer le doute sur l’efficacité des stratégies qu’ils mettent en place pour avoir vos grâces pour vous laisser le temps d’en observer la pertinence. Restez toujours calme même quand on vous présente quelque chose qui parait extrêmement intéressant. Mais ne dissimulez jamais ce que vous avez à offrir.

Votre vie est unique et vous la rendez géniale par vos pensées, vos actions et votre discernement. Ne laissez personne y entrer, ne laissez personne accaparer votre précieux temps si elle ne mérite pas de faire partie de votre entourage parce qu’elle vous compliquera la tâche au lieu de vous la rendre plus facile et plus joyeuse. Être sélectif est la meilleure manière d’instaurer autour de vous de bonnes relations, qui arrivent au bon moment avec les bonnes personnes.

« Je ne prends pas au sérieux les personnes qui font ceci ou cela » est votre formule magique pour communiquer rapidement, sans être critique, exigeant ou désespéré, que vous n’acceptez pas moins que ce que vous méritez, que votre propre respect est plus important que votre besoin de l’autre et qu’avoir la bonne relation est bien plus important pour vous que d’avoir n’importe quelle relation.

« J’attends vraiment d’une relation d’être ou de faire avec moi comme ceci ou comme cela, autrement continuer cette relation ne m’intéresse pas. » est un sésame qui vous permettra d’instaurer une distance avec une personne en posant vos limites sans pour autant rompre le lien.

Apprenez à vous connaître et à développer votre potentiel et appréciez vous. Soyez votre meilleur ami. Sachez ce que vous voulez dans chaque domaine de votre vie et répondez par vous-même à vos propres envies et besoins. Sachez ce qui vous tient à cœur et ce qui est moins important. Ayez des bases solides, des racines qu’elles soient culturelles, familiales ou amicales. Si le milieu duquel vous êtes issu est toxique, fabriquez vous de toute pièce des fondations solides et stables.

Ayez l’état d’esprit du bonheur et une attitude toujours joviale, positive et sereine quelques soient les situations, les personnes autour de vous et ce qu’elles font. Ne vous laissez pas ternir par leur présence.

Ayez de l’amour propre. Ne jouez jamais un rôle pour faire plaisir aux autres. Votre plaisir et votre bien-être comptent en premier sinon très vite vous serez malades de stress et en manque de vitalité. Restez attentifs et conscients de ce que vous pensez, ressentez et désirez. Soyez conscients de ce que vous êtes et mettez le en pratique. Ainsi vous n’agirez plus uniquement en fonction de ce que les autres attendent et veulent de vous.

Agissez en fonction de vos besoins et pas de vos désirs de manière à vous tenir éloignés des modèles de comportements automatiques peu sains. Prenez soin de vos besoins basiques, ayez une alimentation saine, faites du sport, dormez tôt et longtemps, ayez des instants d’intimité, méditez tous les jours et relaxez vous régulièrement, ayez des interactions sociales et affectives saines.

Ayez du courage pour poser des limites et pour dire « non » à tout ce qui vous affecte physiquement, émotionnellement ou spirituellement. Protégez vous des personnes toxiques et ne perdez plus d’énergie à sauver quoique ce soit, qui que ce soit. Ne perdez pas de temps avec ceux qui essaient d’empoisonner votre esprit et de vous tirer en arrière, vous faire douter ou vous menacer de les perdre. Un lien sain qui mérite d’être chéri ne dépend pas de ce que vous faites mais de qui vous êtes. Si vous devez vous oublier pour entretenir ce lien c’est qu’il est déjà mort.

Soyez responsables de vos actions mais pardonnez vous pour tout ce que vous avez pu faire de manière erronée car c’est simplement par manque de connaissance. Apprenez de vos erreurs pour les comprendre et ne plus les reproduire. Félicitez vous pour vos réussites et acceptez vos imperfections.

Vivez avec de vraies intentions, de vrais projets pour vivre une vie significative et saine.

N’aimez jamais quelqu’un d’autre ou quelque chose d’autre plus que vous-même. Le sacrifice ne doit jamais être une option.

Faites confiance à la vie. La vie apporte toujours le meilleur pour vous permettre de devenir la plus belle version de vous-même. Si quelqu’un ou quelque chose disparaît de votre vie, c’est qu’il y a un bien meilleur plan pour vous que vous ne connaissez pas encore. Laissez les gens s’éloigner, partir s’ils le souhaitent car enfermer quelqu’un est la pire des choses que l’on puisse lui faire. Et contrôler quelqu’un, contrôler une relation c’est s’interdire de ressentir que l’autre est près de soi par envie.

N’oubliez pas, tant qu’une personne ne s’engage pas avec vous, vous êtes célibataire. Si vous contrôlez l’autre, vous êtes dans l’illusion d’une relation mais en fait vous êtes toujours célibataire, sans en vivre les bénéfices. Quand une personne s’engage avec vous et que vous vous engagez avec elle, c’est que vous lui faites enfin confiance. D’où l’importance du temps d’observation et de votre esprit sélectif. Si cette personne rompt la confiance c’est qu’elle ne mérite plus votre engagement. L’engagement terminé vous gagnez l’opportunité de vous libérer d’une relation qui n’en vaut pas la peine et une place se crée dans votre vie pour une relation plus saine.

Ayez des valeurs et des principes. Acceptez ce qui est et prenez le temps de regarder consciemment si cela correspond à ce que vous voulez ou non dans votre vie. Si cela vous blesse, prenez vos distances tout en restant jovial. Redevenez une simple connaissance. Si le comportement de l’autre ou la situation est inacceptable, vous devez vous en soustraire immédiatement, partir sur le champ sans autre forme d’explication ou d’argumentation. C’est inacceptable.

Assurez vous de la fiabilité des personnes avec qui vous êtes en relation avant d’avancer davantage. Sachez que pour être une personne fiable il faut avoir une bonne dose d’amour propre. Ne soyez pas accro aux relations car vous devez avoir confiance en votre capacité à vous débrouiller seul et donnez une chance aux autres de vous montrer qu’ils ont leurs propres ressources. N’ayez besoin de personne pour garder votre équilibre émotionnel. En revanche sachez demander gentiment de l’aide quand vous êtes au bout de ce que vous pouvez faire pour vous aider seul.

Être stable émotionnellement permet de se retrouver en compagnie de personnes qui ont une grande importance pour soi tout en gardant la maîtrise de son temps passé en leur compagnie, permet de continuer sa propre vie, permet de continuer à faire vivre ses projets et de garder la tête froide pour faire des choix rationnels tout en restant en leur présence.

Ne cherchez pas à éduquer, à convaincre ou à changer quelqu’un. Chacun est libre de penser et d’agir comme il le veut. Ça ne doit pas vous déranger si cela n’a pas d’influence négative sur vous. Si le comportement, l’attitude, les pensées, les paroles de l’autre ont un impact négatif sur vous, posez des limites claires, prenez vos distances et si cela ne change rien, partez.

Ne donnez aucun conseil direct à quelqu’un sans qu’il vous l’ait demandé. Si la personne vous reconnaît une expertise et une valeur elle saura faire sa demande si elle a besoin d’aide. N’acceptez aucun conseil de quelqu’un qui ne vous montre pas avoir appliqué ses propres conseils avec succès dans sa vie, qui ne peut pas vous apporter la preuve de sa maîtrise. Quand vous reconnaissez la valeur de l’expérience de quelqu’un, demandez des conseils si vous en avez besoin ou de l’aide sans exiger une réponse immédiate.

N’acceptez pas qu’on essaye de vous influencer, de vous changer, de vous éduquer dans une direction où vous ne voulez pas aller et quand vous n’avez rien demandé.

Si vous vous comportez de manière déplacée, reconnaissez le et présentez des excuses sincères. Attendez en autant de la part de l’autre. Des fausses excuses peu sincères sont en général émises par des personnes qui ont un sentiment négatif d’eux-mêmes qu’ils souhaitent cacher.

Aider les autres c’est seulement les inspirer par ce qu’on a soi-même réussi à créer. Sur demande vous pouvez apporter une expérience et un savoir-faire pour accompagner quelqu’un vers la sortie d’une impasse dans laquelle il se trouve. C’est du soutien et de la transmission de connaissance.

Ne faites aucun sacrifice. Soyez en tout temps et en tout lieu votre priorité. Servez vous en premier pour gagner en énergie ( méditation, repos, activités enrichissantes…) car si vous êtes en manque d’énergie et de positivisme vous n’aurez plus rien d’harmonieux à apporter aux autres.

Si vous ressentez que quelque chose vous fait sortir de la notion de plaisir, d’épanouissement, de joie et d’enthousiasme c’est que vous êtes en train de sacrifier pour cela une partie de vous-même qui a besoin d’autre chose.

Tout ce qui ne vous porte pas vous enfonce.

Soyez cool! Ne vous plaignez pas et ne parlez pas de problèmes impossibles à résoudre maintenant.

Apportez des pensées et des sentiments positifs aux situations.

Acceptez de ne pas toujours avoir le contrôle et de vous laisser entraîner quand il s’agit d’événements sociaux. En revanche, affirmez vos opinions et vos idées.

Ayez toujours des options qui s’offrent à vous et des choses à faire pour vous occuper seul et vous satisfaire. Ne forcez jamais personne à faire ce qu’il ne veut pas. Chacun doit décider de lui-même. Attendez en autant de la part des autres envers vous.

Sachez faire face à presque n’importe quelle situation sociale. Ne devenez pas anxieux ou nerveux en compagnie de certaines personnes, dans certains lieux et situations.

Ne demandez pas ou n’exigez pas des autres trop en une seule fois.

N’ayez pas peur d’être honnête.

Sachez ce que vous pensez de vous-même et votre manière d’en parler reflètera ce que les autres ressentent à votre égard.

Ne minimisez pas vos sentiments quand quelque chose vous affecte ou vous dérange réellement. N’exagérez pas non plus ce qui se passe autour de vous ou ce que quelqu’un fait. Mais ne dévoilez pas tout ce que vous ressentez ou vivez. Réfléchissez avant de parler.

Ne mentionnez pas de situations, de points ou problèmes malencontreux du passé à moins que ça ne soit obligatoire ou extrêmement important et que vous n’avez pas encore été en mesure d’en parler. Sinon vivez l’instant présent.

Ayez des habitudes et des croyances émotionnelles spéciales. Vos habitudes émotionnelles doivent vous permettre d’être une personne hors du commun, de construire une vie riche et épanouie, d’avoir des relations passionnantes avec tout le monde et n’importe qui autour de vous. Adoptez un ton émotionnel positif et gardez le quoiqu’il se passe.

Démarrez vos interactions importantes en commençant par exprimer les sentiments que vous voulez que l’on vous renvoie. Ce qui exclut d’agresser qui que ce soit.

Cherchez à comprendre puis à être compris. Soyez flexible en faisant savoir à l’autre que vous avez pris le temps de considérer son point de vue sans pour autant abandonner le vôtre. Cherchez un arrangement. Soyez plein d’assurance mais pas autoritaire ni insupportable. Laissez l’autre prendre la décision lui-même et avisez votre position en fonction.

Ayez la capacité de choisir le meilleur état émotionnel possible par vous-même ce qui vous permettra de toujours vous sentir bien et donc d’aider les autres dans leur état émotionnel.

Pour finir, faites toujours le deuil avant de vous engager. Que ce soit envers une personne, une situation, un projet, faites en clairement le deuil avant de vous y investir en faisant du mieux que vous pouvez. Votre bien-être, vos principes et vos valeurs sont vos seules priorités. Faire le deuil permet de lâcher la dette émotionnelle potentielle (delta entre les attentes idéales et la réalité) qui pourrait vous lier à la personne, au projet ou à la situation vécue. Cela vous permettra d’avoir une relation saine et équilibrée en ayant en permanence la possibilité de prendre des décisions rationnelles et non émotionnelles.

Une réflexion sur “J’ai appris à m’aimer, je sors enfin de ma chrysalide !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s