Petit glossaire d’une compagnie agréable! 

Quand on a à cœur de prendre soin de soi, qu’on est dynamique et positif, on porte attention à la qualité des personnes avec qui on partage du temps et de l’énergie. La qualité prime sur la quantité des relations car la vie est trop courte pour devoir supporter des interactions qui plombent plutôt que d’enrichir sa vie.

Je rencontre beaucoup de personnes passionnantes, ouvertes, créatives et empathiques qui sont tout à fait en accord avec ce préambule! Mais voilà, elles attirent souvent à elles des relations pesantes et finissent au détour d’une consultation par me demander mon avis et ma base de référence pour ne plus se laisser prendre au piège des relations stériles. Je vous livre alors quelques notes que je partage avec elles. Ce qui leur fait du bien peut aussi vous aider.

Les personnes de compagnie agréable ne se plaignent pas beaucoup et ne parlent quasi jamais de problèmes impossibles à résoudre à travers la situation présente! Elles savent attendre le moment opportun pour en parler, et surtout elles vous épargneront si le problème en question n’est absolument pas de votre ressort.

Elles apportent des pensées et des sentiments positifs aux situations. Elles adoptent aussi parfois une attitude amusante même si la situation est un peu tendue. Elles savent qu’elles n’ont pas à toujours à avoir le contrôle. Elles acceptent de se laisser entraîner quand il s’agit d’évènements sociaux. En revanche, elles s’affirment quand elles ont des opinions et des idées, sans pour autant vous faire passer pour un idiot.

Ces personnes de compagnie agréable ont des options qui s’offrent à elles et tout un tas de choses à faire pour s’occuper et se satisfaire par elles-mêmes. Cela vous laisse un sentiment de légèreté car vous ne culpabilisez pas de ne pas les inviter en permanence à vous suivre. Vous savez qu’elles ne se sentent pas abandonnées si vous ne les associez pas de manière systématique à votre vie. De la même manière, ce sont des personnes qui n’essayent pas de vous forcer à vous rallier à ce qu’elles ont envie de faire. Elles vous proposeront une activité en vous laissant le libre choix d’y assister ou non. Et si vous refusez l’invitation, vous ne devrez pas négocier pendant des heures pour garder votre position ou vous battre avec elles pour qu’elles cessent de chercher à vous convaincre que vous avez tort de ne pas les accompagner.

Si ces personnes ont besoin d’aide, elles vous le font savoir de manière simple, directe et non autoritaire parce qu’elles savent que demander et recevoir de l’aide n’est pas un dû, et que ne pas recevoir l’aide demandée dans la minute ne veut pas dire jamais. Elles demandent de manière positive tout en sachant que si ce n’est pas possible, elles trouveront d’autres solutions. Elles savent garder leur calme fasse à un refus et ne se laissent pas emporter par tout un tas d’émotions négatives de rejet, d’abandon et ne considèrent pas le refus comme un manque de respect de leur personne. D’ailleurs elles ne demandent jamais beaucoup en une seule fois. Elles savent qu’il y a toujours un lendemain et qu’il y a beaucoup de choses qu’elles peuvent faire avancer toutes seules.

Ce sont des personnes qui peuvent faire face à presque n’importe quelle situation sociale. Elles ne deviennent pas nerveuses ou anxieuses en compagnie de certaines personnes, dans certains lieux ou situations. Ce qui signifie qu’elles ne vous feront pas l’affront de « péter un plomb » au beau milieu de vos temps de partages. Elles n’ont besoin de personne autour d’elles pour approuver leurs émotions et leurs idées. Vous voilà donc débarrassé du poids d’une responsabilité qui ne vous appartient pas. Elles s’approuvent elles-mêmes et si elles se trompent, elles reconnaissent leur erreur, la corrige, en tire une leçon et ne vous font pas endosser leur échec ou leur insuffisance.

D’ailleurs, ces personnes n’ont pas peur d’être totalement honnêtes et elles savent vous dire ce qui leur plait et ce qu’elles n’aiment pas, sans plus de commentaires et d’attentes envers vous d’éventuels changements adaptatifs à leurs desiderata.

De toute manière, ce sont des personnes qui savent ce qu’elles pensent d’elles-mêmes. Ce qu’elles n’aiment pas dans leur vie, elles sont déjà en train de le faire changer. Et ce qu’elles aiment dans leur vie, elles l’embellissent.

Les personnes agréables ne minimisent pas leurs sentiments quand quelque chose les affecte ou les dérange réellement. Elles prennent le temps d’observer leurs sentiments et sont patientes avec leur manière de les exprimer et tiennent compte de l’impact que cela peut avoir sur l’autre.

Elles n’exagèrent pas ce qu’il se passe autour d’elles. Et elles préfèrent vous montrer qu’elles ne sont pas dupes par un trait d’humour ou une moquerie joueuse. De toute manière, elles ne dévoilent pas tout ce qu’elles ressentent et vivent et elles réfléchissent à la pertinence de leurs propos avant de parler. Elles ne mentionnent pas de situations ou de problèmes malencontreux du passé à moins que cela ne soit « obligatoire » ou extrêmement important et qu’elles n’ont pas encore été en mesure d’en parler. Et elles ne cherchent pas à vous convaincre de leur parler de vos sentiments et de votre vie. Elles écouteront qui vous êtes, ce que vous avez envie de partager avec elles, sans chercher à lire en vous comme dans un livre ouvert.

Les personnes agréables vous redonnent de l’énergie, elles impriment un sourire sur votre visage, bien malgré vous. Vous avez un total sentiment de liberté face à elles car elles ne vous jugent pas et ne cherchent pas à vous faire devenir ce que vous n’êtes pas. Vous pouvez totalement rester vous-mêmes en leur présence, car elles ont la souplesse et la maturité pour ne pas vous voir comme un sauveur potentiel, un marche pied pour leur carrière, un embellisseur de leur vie, ou une nounou pour leurs problèmes. D’ailleurs, elles en souhaitent de même à leur égard car l’assistanat, ce n’est pas pour elles.

Au fait, êtes-vous une compagnie agréable?

 

 

4 réflexions sur “Petit glossaire d’une compagnie agréable! 

  1. En répondant à cette question, permettez-moi de me juger car ce n’est pas mon habitude de le dire . D’abord j’ai lu et relu plusieurs fois ce »Petit glossaire d’une compagnie agréable », au moins vingts fois. Je m’efforcerais de ne pas y Etre , alors je peux conclure que à 90% je le suis !

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Emilien ! Merci pour votre partage! Si chacun s’efforçait de temps en temps de faire comme vous venez de le faire, c’est à dire de regarder en lui s’il est d’une compagnie agréable, le monde pourrait devenir plus confortable ! 😁 belle journée heureuse !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s