Marquons les buts du bonheur ! 

La recherche de sens est la priorité de beaucoup d’entre nous qui voulons placer le bien-être en bonne place dans notre vie. Alors nous faisons des listes d’objectifs de vie qui nous parlent, qui déclenchent en nous un désir ardent et profond. Nous listons nos buts et nous indiquons à côté pourquoi cela nous fait vibrer. Ensuite nous y pensons le plus souvent possible et nous nous plaçons dans le sentiment que nous les avons déjà atteint. Ceci est la pure expression de la loi d’attraction ! 

Parfait ! Mais est-ce que cela nous rend si heureux que ça? Je ne le crois pas car au fil de ma pratique d’écoute de mes patients je constate que c’est plus souvent générateur de profonde frustration et même parfois angoissant.

L’approche est pourtant juste pour attirer à soi le bonheur et le bien-être. Alors qu’est-ce qui coince ?

Non la vie n’est pas si injuste que ça! Pas plus que ne l’est une bonne mère responsable qui souhaite emmener ses enfants vers plus de maturité ! La vie ne cédera jamais aux caprices de l’immature émotionnel que nous savons être parfois ! Que veut l’immature émotionnel ? Il veut tout de suite qu’on lui donne la seule et unique chose qu’il pense être bonne pour lui, maintenant.

Indépendamment du fait qu’on ne peut pas savoir tout ce qui existe de meilleur pour nous, la vie sait très bien qu’associer ses buts de bonheur à une personne en particulier ou à une communauté bien précise est la porte ouverte à la déception et la frustration ! Laissons le champ ouvert à tous les possibles ! Nos buts doivent répondre à un pourquoi , pas à un comment ni grâce à qui! 


Si j’ai besoin de vivre plus d’amour dans ma vie pour me sentir mieux, je ne place pas mon intention dans « je veux que mon homme fasse ci ou ça » ou dans « je veux être amie avec untel. Je place mon but dans ma volonté de donner plus de sourire, d’attention, de tendresse à tous les gens qui m’entourent déjà ou que je rencontre maintenant. 

Si j’ai besoin de recevoir plus d’argent pour me sentir mieux , je ne place pas mon intention auprès de mon patron pour obtenir une augmentation de salaire ou dans mes clients pour leur faire payer plus. Je place mon but dans ma créativité afin de proposer de nouveaux services ou pour créer un nouveau flux financier, comme commencer à enseigner ce que je maîtrise ou proposer mes services d’une autre manière. 

Si j’ai besoin de me sentir en meilleure forme je ne place pas mon intention d’aller mieux auprès de mon médecin en attendant qu’il me donne la santé. Je place mon but dans une activité physique, des repas équilibrés,  un sommeil de qualité. Je m’efforce de boire beaucoup d’eau et je prends quelques compléments alimentaires. 

Question clé : mes buts dans la vie sont rattachés à qui? À moi-même ou à quelqu’un d’autre ? À quel moment je remets l’obtention de mon bien-être dans les mains de quelqu’un ou de quelque chose d’autre que moi? 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s